/
LEXIQUE DU PROJET

FR / EN

« LE VERITABLE VOYAGE DE DECOUVERTE NE CONSISTE PAS A CHERCHER DE NOUVEAUX PAYSAGES MAIS A AVOIR DE NOUVEAUX YEUX. » — Marcel Proust

Le Veilleur est une personne debout – figure très pertinente aujourd’hui – qui prend la responsabilité civique de veiller sur sa ville. Chacun participe pour des raisons qui lui sont très personnelles. Les traces du vécu de chacun (photo, texte) sont archivées et elles constituent un récit contemporain de la Cité. La performance retranscrit les histoires personnelles des veilleurs et, au même moment, une communauté se crée autour du projet. C’est un projet poétique, mais aussi une forme de résistance, silencieuse et paisible.
Est-ce le veilleur qui observe la performance de la ville ou le passant qui regarde la performance du veilleur?

/ LA DUREE DE LA PERFORMANCE

Les Veilleurs est une création qui dure un an. En fonction des années bissextiles, le projet mobilise plus ou moins 730 veilleurs (deux veilleurs par jour).

/ ÊTRE VEILLEUR

Chaque veilleur choisit sa date de participation et ne peut veiller qu’une seule fois. Le projet est ouvert à tous (à partir de l’âge adulte), sans sélection aucune, selon l’ordre des demandes, selon les disponibilités du calendrier. Le veilleur veille seul.
Vous pouvez donner un sens personnel à votre participation en choisissant la date de votre veille : celle de votre naissance, de votre fête, de l’anniversaire d’un proche, d’un événement historique auquel vous tenez...
Le veilleur est coupé de toute contingence matérielle (montre, téléphone portable…etc).

/ LA VEILLE

On entend par veille, le temps exact durant lequel le veilleur est seul dans l’objet-abri, aux horaires exacts indiqués pour le lever et le coucher du soleil, propre à chaque région. La veille dure précisément une heure. Le matin, la veille débute à l’heure exacte du lever du soleil et dure une heure. Le soir, la veille débute une heure avant le coucher du soleil, dure une heure et se termine donc à l’heure exacte du coucher du soleil. La veille est, autant que possible, silencieuse et debout. À la fin de sa veille, le veilleur est pris en photo par l’accompagnateur à un endroit déterminé au préalable. Ensuite, dans l’annexe, le veilleur écrit ses impressions de veille dans un livre qu’il remet à l’accompagnateur.

/ L’OBJET-ABRI

L’objet-abri est l’objet architectural, l’espace, dans lequel le veilleur se situe durant son heure de veille. Il est implanté sur une situation relativement haute de la ville, sur un point culminant.
Le veilleur doit voir et être vu.
Cet objet-abri est éclairé (intérieur et extérieur) durant l’heure de veille. Il est créé par les scénographes Benjamin Tovo & Nounja Jamil, et aujourd’hui recréé de toute pièce par Benjamin Tovo, pour chaque ville, en fonction du site choisi.

/ ÊTRE ACCOMPAGNATEUR

Chaque veilleur est accompagné par une personne dans sa démarche. Cet accompagnateur a en charge l’accueil du veilleur, le prend en photo et recueille ses impressions de l’expérience vécue. Tout veilleur peut, s’il le souhaite, devenir accompagnateur. Il est le veilleur du veilleur.

/ ATELIER PRÉPARATOIRE

En amont de la performance, chaque personne prenant part au projet est invitée à assister à un atelier préparatoire d’une heure avec Joanne Leighton ou avec un formateur. Cet atelier est composé de 2 temps : l’un, administratif ; l’autre, plus artistique, qui vise à donner au veilleur les premières clés sur la notion de présence et de regard. Cet atelier permet de contextualiser la performance dans un ensemble, le projet WLDN de Joanne Leighton.

/ LES TRACES

Le travail de récupération des traces des veilleurs (photos, écrits...) constitue une partie intégrante de la création Les Veilleurs. L’accompagnateur prend une photo du veilleur à l’issue de sa veille, ainsi qu’une photo du paysage environnant durant les quatre saisons de l’année. Le veilleur est invité à décrire en quelques lignes, ou par le biais d’un dessin par exemple, ses impressions, à chaud.
Ces traces sont publiées régulièrement sur le site web dédié au projet, mais aussi disséminées à travers toute la ville, afin que toute personne ait la possibilité de suivre l’évènement. Ces traces sont ensuite rassemblées dans un recueil retraçant la création Les Veilleurs.

/ L’EVENEMENT D’OUVERTURE, LES RENCONTRES TRIMESTRIELLES ET LA GRANDE FÊTE DE CLÔTURE

Six événements sont organisés tout au long de l’année. Ce sont des temps de partage et d’échange entre les veilleurs, leurs accompagnateurs, les partenaires et Joanne Leighton et son équipe WLDN.
Tous les trois mois, les veilleurs ayant déjà veillé, leurs accompagnateurs et les partenaires du projet sont invités à une soirée. Pendant ce temps convivial, chacun revient sur son expérience de veille, à travers moments dansés ou lectures. A la conclusion du projet, une grande fête de clôture rassemble tous les veilleurs et accompagnateurs.